finallogo.jpg

 

La FEMDH est membre du Groupe international des bailleurs de fonds pour les droits humains (IHRFG, International Human Rights Funders Group) depuis 2010.

L’IHRFG est un réseau international de fondations qui se compose actuellement de plus de 800 membres représentant environ 300 organisations qui offrent des subventions rattachées aux droits humains à travers le monde. Le groupe cherche à faire progresser la situation des droits de l’Homme dans le monde grâce à une action philanthropique efficace.

Plus d'information sur l'IHRFG: www.ihrfg.org

Plus d'informations pour les défenseurs des droits de l'Homme (DDH): ihrfg.org/human-rights-defenders

 

Activités de la Fondation au sein de l'IHRFG:

  • Séances de télébriefing

- En collaboration avec l’organisme Urgent Action Fund, la Fondation a organisé une séance de télébriefing consacrée au thème «la promotion des droits de l’Homme à Gaza et le rôle des bailleurs de fonds», qui a eu lieu de 6 décembre 2012 et à laquelle participaient des défenseurs de Gaza et des bailleurs de fonds présents dans la région, pour discuter du rôle que pourraient jouer, à court et à long terme, les bailleurs de fonds internationaux pour appuyer les droits de l’Homme dans ce contexte difficile.

La discussion visait les objectifs suivants:

    • faire le point sur la situation des droits humains à Gaza et sur la réaction de la communauté internationale;
    • attirer l’attention sur les priorités relatives aux droits humains définies par les militants locaux ainsi que sur leurs activités en réponse à ces priorités;
    • examiner le rôle que pourraient jouer les bailleurs de fonds internationaux pour répondre aux besoins des défenseurs des droits de l’Homme à Gaza à court et à long terme, ainsi que les stratégies et les «points d’entrée» possibles.

- En février 2013, la Fondation a organisé un télébriefing intitulé «L'Egypte en transition: opportunités et challenges pour les bailleurs de fonds dans le domaine des droits de l'Homme» abordant ainsi les récents développements politiques et judiciaires en Egypte dans le but d'identifier les priorités humanitaires, les lacunes et les opportunités, mais aussi les points d'entrée potentiels pour les bailleurs de fonds.

- La Fondation a également organisé une séance de télébriefing consacrée au thème «la promotion des droits de l’Homme en Syrie et le rôle des bailleurs de fonds», qui a eu lieu le 21 mars 2013 et à laquelle participaient des bailleurs de fonds présents dans la région agissant dans le domaine des droits de l’Homme. L’objectif était d’examiner leurs moyens de soutenir plus efficacement et stratégiquement les activistes et organisations de société civile syriens dans un contexte marqué par la complexité et la montée en puissance de la guerre. La discussion visait les objectifs suivants:

    • Exposer le travail des défenseurs syriens des droits de l’Homme et les défis auxquels ils sont confrontés.
    • Définir les priorités et opportunités des bailleurs de fond tout en identifiant leurs réserves dans ce contexte particulier.
    • Dresser un état des lieux de l’appui international aux droits de l’Homme et à la société civile à l’intérieur et à l’extérieur du pays

- Dans le cadre du groupe de travail sur les défenseurs des droits de l’Homme de l’IHRFG, la FEMDH a co-organisé le 30 octobre 2013 un télébriefing intitulé «Promouvoir une stratégie intégrale de sécurité via un soutien psycho-social aux défenseurs des droits de l'homme».

 

  • Conférences semi-annuelles de l'IHRFG

La Fondation a assisté à la conférence semi-annuelle de l’IHRFG pour la première fois en juillet 2009. Depuis, elle a été représentée à toutes les conférences semi-annuelles du groupe. Les conférences se tiennent à San Francisco en janvier et à New York en juillet.

Lors de ces rencontres, la Fondation a organisé des séances de discussion consacrées au sujets suivants:

    • «Les défis entourant le financement des défenseurs des droits de l’Homme en situation d’urgence: leçons à tirer d’une perspective régionale pour l’échange d’expériences mondiales» (2010)
    • «L’appui aux défenseurs des droits de l’Homme en situation d’urgence: perspective mondiales pour les bailleurs de fonds» (2011)
    • «La protection des défenseurs des droits de l’Homme en période de transition: enseignements tirés de l’expérience vécue en Amérique latine et dans le monde arabe» (2012)
    • «La sécurité des défenseurs des droits de l’Homme: comment assurer la protection des bénéficiaires» (2013)
    • «Evolution des contexte politiques» (2013)

     

  • Groupe de travail sur les défenseurs des droits humains

La Fondation est, avec le Fonds pour les Droits Humains Mondiaux (FDHM), l’Urgent Action Fund for Women’s Human Rights (UAF) et l’American Jewish World Service (AJWS), l’un des membres dirigeants du groupe de travail de l’IHRFG sur les défenseurs des droits humains, créé en juillet 2011.

La mission du groupe de travail se définit dans les termes suivants :

    • être un point de rencontre pour la discussion de différentes réalités politiques et de l’influence qu’elles exercent sur le travail des défenseurs des droits de l’Homme;
    • être un point de rencontre pour la coordination et la mise en commun de ressources consacrées à des enjeux et programmes précis rattachés aux défenseurs des droits de l’Homme; les bailleurs de fonds et les défenseurs pourraient ainsi avoir accès à des mécanismes qu’ils n’ont pas mis au point eux-mêmes ou qu’ils ne connaissent pas;
    • élaborer des lignes directrices, principes, pratiques efficaces ou modèles proactifs à l’intention des instances de subventionnement afin de maximiser l’efficacité de leurs efforts en vue de protéger les militants et de veiller à ce que ceux-ci sachent que des ressources sont mises à leur disposition, si besoin est; le groupe de travail étant conseillé par des défenseurs, il peut prioriser la prévention, la protection et les financements sollicités;
    • servir de plateforme pour susciter l’intérêt des bailleurs de fonds qui n’appartiennent pas au milieu des droits humains envers les questions touchant aux défenseurs des droits.

En 2015 le groupe de travail a réédité sa base de données sur les mécanismes de financements urgents afin d'assister les défenseurs des droits de l'Homme et les ONG qui ont besoin de soutien urgent dans leur recherche de fonds.